Claire Corlett

Fish Food, Fish Tanks, and More
Stéphane Leblond, Responsable Développement New School Tacos

Stéphane Leblond, Responsable Développement New School Tacos


New School c’est une nouvelle enseigne de
tacos français. On s’est développé à Toulouse il y a trois
ans. On a ouvert trois points de vente sur Toulouse
et Bordeaux en propre et on a développé notre réseau de franchise il y a maintenant
1 an. On en est, aujourd’hui, à une dizaine de
points de vente, plutôt situés dans le Sud de la France pour l’instant. On a ouvert notre premier resto un peu plus
au nord, à Dijon. On arrive à Paris au mois d’octobre et on
a de gros objectifs de développement. On se positionne sur un tacos français plutôt
de qualité. On va travailler sur des concepts de resto
avec un design vraiment travaillé, que vous pourrez découvrir dans nos nouveaux restaurants,
et sur un produit qui a été sublimé par des restaurateurs. Les deux fondateurs sont des restaurateurs,
qui ont travaillé des produits un peu plus nobles. On est capable de mettre, aujourd’hui, des
ingrédients un peu plus sympas dans des tacos, qu’on ne retrouve pas forcément ailleurs
: de la tomate cerise, du pesto, du parmesan. On a travaillé récemment sur un concept
de tacos avec de la patate douce, qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Ce qui nous permet d’aller cherche une autre
génération. Le tacos, aujourd’hui, c’est très axé sur
du 12/25 ans, collège, lycée, etc. Et nous, on arrive à toucher d’autres personnes,
notamment des personnes âgées. On a vu certaines personnes âgées qui sont
venues dans nos resto, sans même leurs petits-enfants, et qui aiment nos produits parce qu’on va
leur proposer quelque chose qui va sortir un peu de l’ordinaire par rapport à ce qu’ils
peuvent trouver chez des tacos classiques. Le profil idéal que l’on recherche. On ne va pas parler de profil. On va parler de comment on va pouvoir sentir
la relation qu’on va avoir avec le franchisé. L’expérience de la restauration, oui, c’est
intéressant mais ce qu’on va chercher c’est l’ambition que va avoir la personne et ces
capacités financières parce que, forcément, ouvrir un restaurant ça coute cher. Alors on ne parle pas de McDo. On est sur un investissement qui est entre
250.000 et 400.000€ en fonction du droit au bail qu’on va pouvoir avoir. On va vraiment chercher une relation avec
lui, la confiance qu’on va pouvoir avoir sur une ouverture potentielle de plusieurs points
de vente. On ne cherche pas à multiplier au maximum
les franchisés, on va chercher à avoir des franchisés qui vont avoir des zones qu’ils
vont développer. Ils vont entreprendre avec nous, au fait,
et on va les aider à se développer avec nous. Ils vont être très proches de nous dans
le développement qu’on peut avoir. On est encore une enseigne jeune. On a cette chance là, aujourd’hui, de pouvoir
toucher des gens qui ont une ambition d’aller chercher de développer une zone, je ne sais
pas, des régions françaises, à l’étranger où on a aussi des ambitions, etc. A nos franchisés, on va leur apporter un
accompagnement de A à Z sur le projet. On va être très proche, déjà, avec eux
sur le choix des locaux. On va travailler avec eux. Alors ce n’est pas forcément nous qui disons
: ok on ouvre là ou on n’ouvre pas là. Mais on va travailler avec eux, on va confronter
nos points de vue. Ensuite, la seule chose qu’on impose dans
notre réseau, c’est de travailler avec notre archi qui va conceptualiser et réaliser le
restaurant. Et donc on a un suivi de A à Z du projet
et ensuite on a des fondateurs qui, aujourd’hui, sont encore très proches des franchisés,
qui nous permettent de vraiment avoir une formation hyper intense auprès de ces franchisés
et de leurs gérants et de leurs salariés. L’idée c’est vraiment d’avoir des restaurants
qui soient prêts quand ils ouvrent. On n’ouvre pas pour ouvrir. On n’ouvre pas pour avoir un nouveau point
de vente en France. On ouvre parce qu’on est prêt à avoir ce
restaurant-là, qui va faire le chiffre d’affaires qu’on attend. On est sur des chiffres d’affaires qui sont
importants. Aujourd’hui la majorité de nos restaurants
dépassent le million de chiffre d’affaires. C’est des restaurants intéressants dans le
tacos. Le tacos est un marché qui fait du chiffre
mais on arrive à sublimer ça et avoir des restaurants qui sont vraiment peut être encore
meilleurs que les autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *